Initiation au soudage des aciers non et faiblement alliés2018-09-06T11:17:59+00:00

Initiation au soudage des aciers non et faiblement alliés

PERSONNEL CONCERNÉ & NIVEAU REQUIS

Ingénieur généraliste, chargés d’affaires, techniciens des services méthodes, préparation, fabrication, maintenance, inspection et qualité. Des connaissances générales en soudage sont souhaitables.

OBJECTIFS

Connaitre l’essentiel de la métallurgie du soudage des aciers non et faiblement alliés afin de mieux appréhender et d’optimiser vos modes opératoires de soudage.

À l’issue de la formation, les participants pourront :

  • Comprendre la soudabilité d’un acier.
  • Mieux appréhender une procédure de soudage.
  • Choisir le produit d’apport le mieux adapté.

PROGRAMME DE LA FORMATION

THÉORIQUE :

  • Notions de base de métallurgie : désignation, durcissement, éléments d’alliage, structures, propriétés mécaniques.
  • Métallurgie du soudage : élaboration du joint soudé, cycles thermiques et transformations métallurgiques.
  • Fissurations et fragilités : revue des phénomènes métallurgiques et conséquences.
  • Traitements thermiques après soudage : objectifs, mise en œuvre, bénéfices et risques.
  • Produits d’apport de soudage : exigences, mise en œuvre, performances, critères de choix, normalisation.
  • Soudage hétérogène des aciers : opportunité, procédés, méthodes, métaux d’apport.
  • Etudes de cas : méthodes pour la détermination des conditions de soudage.
  • Synthèse.

MÉTHODES PÉDAGOGIQUES

  • Supports Power Point.
  • Support pédagogique pour chaque stagiaire.